Viens partager ta passion pour l'écriture ! ~
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Encre sur Papier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ad'mine Ecu' cherchez pas à comprendre, elle est folle XD

avatar
Alouna
Ad'mine Ecu' cherchez pas à comprendre, elle est folle XD


Féminin
Date de naissance : 09/06/1998
Age : 20
Messages : 962

MessageSujet: Encre sur Papier.   Mer 11 Avr - 14:12


    L'encre. Le papier. Les lettres. Les mots. Les pages. Tout n'est qu'illusion. Lire. Ecrire. Tout n'est que passion. Le son du froissement des pages entre mes doigts qui les tournaient machinalement m'était à lui seul un délice à savourer avec modération. Les centaines de mots qui étaient imprimés sur chaque page de papier blanc, les titres de chapitres écrit en grosses lettres majuscules, parfois avec quelques décorations. Rien que de ne voir une page blanche, immaculée, sans aucune tache noirâtre dessus m'était insupportable. Et il y avait la couverture. J'espérais à chaque livre que j'entreprenais que la couverture ne me révélerait pas ce qui s'y passerait. J'aimais lorsqu'elle était simple. Qu'il y ait des tonnes de dessins, d'ornages et de choses identiques ne faisaient que m'agacer car cela ne faisait que la surcharger. Mais ce que je détestais le plus dans un livre, c'était bien le résumé. Je ne le lisais jamais. J'aimais mieux découvrir entièrement ce que l'histoire me réservait. C'était à l'instinct que je choisissais mes livres, plus précisément à son titre. Si le titre m'inspirait, m'attirait l'oeil ou me plaisait, sans même retourner le livre pour lire ce maudit résumé, je l'achetais et le commençais généralement dès que je rentrais chez moi. J'ouvrais toujours tout d'abord à la première page, et lisais absolument tout, même les remerciements sur les premières pages, jusqu'à l'épilogue et la date d'imprimerie sur la dernière page. Et là, et uniquement lorsque le livre était entièrement terminé que je lisais enfin le résumé, et je me rendais souvent compte qu'il n'y racontait que des sornettes. Mais ce que j'aimais par dessus tout, c'était l'odeur. L'odeur de l'encre imprimer, l'odeur du livre neuf que l'on ouvre. Chaque fois que j'en entamais un, je fermais les yeux et respirait pendant quelques instants cet odeur de renouveau, de renaissance.


    Love.

    Je m'arrêtais souvent sur un mot ou deux qui me plaisaient tout particulièrement. C'était soit des mots familiers, soit des mots qui m'attirait, comme une émotion. Souvent, c'était un sentiment sur lequel je m'arrêtais, comme la joie, le peur, la stupeur... Une fois, alors que j'étais sorti acheter du pain, j'avais laissé mon livre ouvert à la page où je m'étais arrêtée. Mon petit ami me manquait terriblement, car il était parti pour faire son service militaire depuis plus de cinq mois et je ne pouvais supporter qu'il se trouve loin de moi. Alors, pour combler le vide dans mon coeur, je lisais, et lisais, chaque jour. Et lorsque j'étais rentrée, je suis retournée sur mon lit pour continuer ma lecture, lorsque je vis sur mon livre un pendentif en forme de coeur poser délicatement sur la page de droite. Je le regardais de plus près et me rendait compte d'une chose. Il était creux et son centre entourait un mot, un seul. "Love". Je le regardais avec tendresse et le caressait doucement. Des larmes embuèrent soudain mes yeux attendris en repensant à James, mon petit ami. Ce sentiment, dont je parlais, que j'éprouvais en lisant un livre, était une de ces caractéristiques. Pleurer.


    Emotion.

    Alors que je lisais à voix haute un livre dans une langue plutôt méconnue de la population de nos jours, une chose émouvante se produisit. Tandis que je lisais d'une voix forte et claire, seule dans ma chambre, assise sur mon lit, le soleil cognant sur mon visage. Je lisais un passage assez, comment dire, triste, et je refoulais depuis quelques chapitres l'envie de tomber en sanglots devant ces mots qui exprimaient une émotion... Toute nouvelle. Je laissais tout de même tomber une larme qui se déposa sur le papier et vint faire baver l'encre des lettres hébraïques. J'en laissais tomber une seconde, en reniflant. C'est alors que soudain, comme par magie, deux magnifiques petites fleures rouges vifs apparurent sur la papier maintenant mouiller, comme si l'eau salée les avaient fait grandir. Ce que j'étais justement en train de lire, et aux endroits pile où le mot "fleur" était écrit en petits dessins était apparu la fleur que je m'étais imaginée. Cette émotion me serrait le coeur. C'était très difficile à expliquer je dois dire. C'était un mélange de joie, de passion, de tristesse. La joie et la tristesse se partageait chacun une partie de mon coeur face à ce phénomène étrange.


    Passions.

    En fait, les émotions que je vous ait décrit au file de ces miniatures histoires, peuvent toutes être regroupées dans un seul livre. C'est exactement pour ca que ma passion se portent vers les livres et leurs histoire qu'ils dissimulent entre leurs lignes. Toutes ces émotions qu'un livre pouvait nous faire ressentir, alors que ce ne sont que des mots imprimer sur du papier à la base vierge. Rien que quelques millions de lettres pouvaient nous faire rire, pleurer, aimer, détester... C'était ma passion pour mes petits enfants d'encre et de papier. Je les aimaient, je les chérissaient, je les emplissaient de cette passion que j'éprouvais en sentant cette fraîcheur en commençant une histoire, ou la tristesse en la terminant.
    C'était l'interminable cycle de la lecture, de l'écriture, de la passion...

_________________






Beau (:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lifediscussion-fow.forumgratuit.org/
 

Encre sur Papier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Musso, Guillaume] La Fille de Papier
» Fabriquer ses roses en papier
» tank FERDINAND (en papier)
» Différents crayon à papier...
» Papier journal et UTEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Write Your Life :: .Le Quotidien :: Struggle for pleasure. Ecunou paradise.-